nouvelles SBC cedar
Partager  



5 faits étonnants sur le cèdre blanc de l’Est

7 mai 2021

On sait tous que le cèdre blanc est très résistant contre les insectes et la pourriture grâce, entre autres, à ses huiles naturelles. On le retrouve dans plusieurs matériaux dont le bardeau de cèdre.

En ce mois des arbres et de la forêt, nous avons ressorti 5 faits étonnants sur le cèdre blanc ou, de son nom latin, le Thuja Occidentalis.

Un habitat idéal

Il préfère les forêts humides, particulièrement les marécages, car les autres résineux qui sont plus grands ou qui poussent plus rapidement que lui, se développent très lentement dans ces milieux. Cela lui donne un bon coup de pouce. On peut aussi le voir pousser sur les falaises rocheuses. Le Thuya Occidental pousse abondamment dans plusieurs régions du Québec, dont les Laurentides, Lanaudière et la Mauricie où on y trouve de très gros spécimens. 

Thuyone: une molécule du Thuya Occidental

Les rameaux du cèdre blanc ainsi que d’autres parties, contiennent une molécule appelée la thuyone. Cette molécule se trouve à être la molécule principale de l’absinthe, celle qui, avec un taux élevé, aurait provoqué ces fameuses hallucinations de la « fée verte ». Nul besoin d’essayer à la maison, les rameaux de cèdre n’en contiennent pas assez pour en arriver là.

Un remède contre le Scorbut

En 1535, lors d’un voyage à Stadaconé (QC), le scorbut s’est introduit dans l’équipage de Jacques Cartier et plusieurs tombèrent malades. Les Amérindiens ont révélé à l’explorateur un remède efficace nommé l’Anneda. Il se trouve que ce remède aurait été fait entre autres de feuilles et d’écorce pilés de cèdre blanc et aurait guéri plusieurs des marins grâce au taux élevé de vitamine C contenu dans celui-ci.

Des huiles essentielles

Les huiles essentielles du cèdre blanc obtenues avec les rameaux sont aussi utilisées contre les verrues et pour dégager les voies respiratoires. Il ne faut cependant pas consommer les huiles essentielles, une des raison étant la concentration élevé de thuyone contenu à l’intérieur pouvant causer des problèmes gastriques. 

Un isolant naturel

La structure du cèdre fait de lui un très bon isolant thermique et acoustique naturel. Les bardeaux de cèdre ont un facteur R isolant d’environ 0,97. Il surpasse de loin la fibre de ciment, par exemple, qui est autour de 0,50.

Nous souhaitons à tous les Québécois un beau mois de mai,  mois des arbres et de la forêt, en vous rappelant l’importance de respecter cette belle nature qui nous entoure, pour notre bien-être et celui des générations futures. 

 

Sources:
http://www2.publicationsduquebec.gouv.qc.ca/essences/arbre.php?id=15
https://espacepourlavie.ca/flore-biodome/thuya-occidental-cedre-cedre-blanc
http://www2.ville.montreal.qc.ca/jardin/archives/rousseau/publi/L_Annedda_L_arbre_employe_par_Jacques_Cartier.pdf
https://www.kamelya.ca/fc/huile-essentielle-de-thuya-occidental-du-quebec.html
https://www.ahfc.us/iceimages/manuals/building_manual_ap_1.pdf
https://www.homeadvisor.com/r/fiber-cement-vs-vinyl-siding/
https://www.lametisse.ca/thuya




Vous pourriez aussi aimer

Aucun autre article dans la même catégorie. Vous avez des idées? Contactez-nous!

Nous sommes présentement entrain de vous concocter un document qui contiendra une foule d’informations utiles. Comme il n’est pas tout à fait terminé, vous pouvez poser vos questions directement à un membre de notre équipe. – Contactez-nous